Tous au Potager Feng-Shui et Celte

Opt In Image

Bonus Feng-Shui
Recevez votre bonus Feng-Shui par Email
Conseils bien-être, Tutoriaux jardin Feng-Shui...


Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.

 

Tous au Potager Feng-Shui et Celte

Le Mariage bienheureux de belles sources au Jardin. De l’Orient à l’Occident.

Gundestrup-Cernunnos-dieu-celte

Comme il est agréable et précieux de mêler les enseignements du Feng-Shui et ceux de l’art sacré des Druides. L’approche à la nature étant similaire, seule la géographie a construit ici la médecine Celte en Occident et là celle du Feng-Shui en Orient.

Les Celtes utilisaient des plantes dites sauvages pour cuisiner, agrémenter leur repas ou pour se soigner. Si vous souhaitez en introduire quelques-unes au potager, suivez ce petit guide et si vous désirez augmenter l’énergie vibratoire de votre potager, voici comme le réaliser grâce au Feng-Shui. Mariage bienheureux de deux belles sources au Jardin.

 

Votre potager Feng-Shui sera idéalement placé

A l’Est pour la vitalité et la santé,

Au Sud-Est pour l’abondance,

Et à l’Ouest pour les récoltes et ici sera mixé avec un verger.

Si votre potager se trouve dans une autre partie du jardin, ne le déménagez pas mais saupoudrez-le d’un zeste de Feng-Shui :

Au Nord, ajoutez de l’eau fluide ou des jeux d’eau.

Au Nord-Est placez des pierres selon les principes de la géobiologie, en exerçant un test de kinésiologie avant.

Au Sud, éclairez le soir en utilisant le solaire.

Au Sud-Ouest, parez de terres cuites vos plates-bandes. Ce potager sera plus fleuri que les autres.

Enfin, au Nord-Ouest, activez avec du métal mouvant (ex : carillon) ou bien avec une collection d’objets jardin dans cette matière.

Laissez le Centre du jardin libre et si vous avez le potager ici, faites place nette en son cœur.

Chaque potager aura un style différent suivant son orientation, des coloris, des formes, des matières varieront suivant le secteur de celui-ci ; nous venons d’en voir quelques exemples. Passons aux plantes celtes.

Quelques plantes celtes bien choisies

Positionnées au potager suivant les recommandations de la santé chère au Feng-Shui pour augmenter leur qualité naturelle :

 

Angélique (au Sud-Ouest et à l’Ouest) :

Nommée “racine des anges” par le médecin suisse Paracelse (1493-1541), l’ombellifère peut être utilisée: en cataplasme, ses fleurs fraîches seront bouillies ou macérées dans de l’huile, elle neutraliserait les venins. Et sa poudre mélangée à une boisson apaiserait les troubles de l’estomac, les diarrhées, les toux, les grippes et les rhumes.

Bardane Bardane / Betidolen (à l’Ouest, Est ou au Nord) :

Pour le traitement d’affections cutanées

Prisée des Celtes, ils s’en servaient à la fois en médication ou bien nourriture, ses racines étant comestibles. Cette plante aide le corps à éliminer les toxines. Elle stimule les poumons, le foie, les reins, les glandes sudoripares, le système lymphatique et le système urinaire. La bardane a un effet bénéfique sur l’acné, l’eczéma et le psoriasis, ainsi qu’une action régulatrice sur le système hormonal.

Consoude Consoude (grande) / Halous / Lus na Cnámh Briste (à l’Est) :

Antihémorroïdaire

Le nom gaélique de la plante signifie « la plante des os cassés », et elle est utilisée comme emplâtre dans le traitement des entorses. Elle n’a pas de propriétés antiseptiques et ne doit pas être appliquée sur une plaie ouverte. La consoude, en outre, est toxique et l’usage interne est à proscrire.

Cresson d'eau Cresson / Beroula (au Sud) :

En cataplasmes contre les inflammations de la goutte.

Millepertuis Millepertuis / Lus Eoin Baiste (au Nord-Est) :

Utilisée pour chasser la mélancolie chez les Celtes, aujourd’hui appliquée dans le traitement de la dépression. L’huile de millepertuis a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et astringentes, utiles dans le traitement des plaies et lésions cutanées.

Myrtille Myrtille / Fraochán (au Sud) :

Parmi les remèdes naturels des Celtes, la myrtille était probablement le plus simple à administrer. Les myrtilles contiennent des antioxydants puissants, qui protègent les parois veineuses et artérielles. Ce seraient aussi des agents anti-cancer qui protègeraient également notre système immunitaire.

Ortie Ortie / Neanntóg (au Sud) :

L’ortie était communément utilisée pour empêcher les hémorragies et arrêter le saignement des plaies. Cette plante comestible, dans le folklore indiquerait l’habitat privilégié des êtres féériques.

Pissenlit Pissenlit / Caisearbhán (à l’Est et au Nord-Ouest) :

La racine de pissenlit stimule le foie et la plante a pu être utilisée par les Celtes pour traiter la fièvre et la jaunisse. Le pissenlit purifie le sang et aide à la digestion. Il fortifie foie et reins, facilitant l’élimination des toxines et empêchant la formation de calculs.

Reine des prés Reine des prés / Rodaram (à l’Ouest) :

En usage externe sur les ulcères et tumeurs.

Saule Saule / Saille (à l’Est et au Sud-Est) :

Le saule, un des arbres sacrés des Celtes, a pu être utilisé pour apaiser les rhumatismes et autres douleurs. L’écorce de saule est anti-inflammatoire (l’acide acétylsalicylique contenu dans son écorce est le principe actif de l’aspirine) et peut être prise en infusion.

Trèfle rouge Trèfle rouge / Visoumar(ous) (au Nord-Est) :

Suc, cicatrisant en collyre, et la plante entière est active contre les vertiges.

Tussilage / Calliomarci(e) (à l’Est, au Sud, à l’Ouest) :

En fumigations pour calmer des irritations.

 

Prochaine Session I, Art du Jardin Feng-Shui les 27, 28 & 29 Juin 2018

Session II, les 3, 4 & 5 Juillet

https://www.lejardin-fengshui.com/formations/

Cet article ne vous dispense pas de consulter un médecin et n’est pas l’objet de conseils médicaux.




Mon Jardin Feng-Shui et moi
Nathalie Normand


Newsletter


            



Le Jardin Feng-Shui

12 rue Saint-Exupéry
78140 VELIZY-VILLACOUBLAY
FRANCE